Deux homosexuels agressés pendant la Coupe du monde

Les policiers russes ont interpellé les agresseurs, deux jeunes hommes originaires du Daguestan.[PATRIK STOLLARZ / AFP]

Deux homosexuels ont été gravement blessés, samedi, lors de l’ouverture de la Coupe du monde après avoir été agressés par deux hommes dans la ville de Saint-Pétersbourg.

Selon les informations des médias locaux, les deux hommes ont été agressés par deux individus alors qu’ils sortaient d’un taxi.

L’une des deux victimes, identifiée par la presse russe comme étant un supporter français nommé O. Davrius aurait de nombreuses blessures à la tête, ainsi que la mâchoire fracturée. L’état de son compagnon reste inconnu. Mais selon la presse russe, il serait «handicapé» après l’agression.

Les agresseurs, deux jeunes hommes originaires du Daguestan, ont été arrêtés par la police immédiatement après les faits. Un responsable de la police de Saint-Petersbourg, cité par les médias locaux, a estimé que «même si les blessés sont des homosexuels, rien ne justifie cette agression».

Un militant des droits de l'homme arrêté

Par ailleurs, Peter Tatchell, militant britannique pour les droits de l’homme a été arrêté samedi matin alors qu’il protestait contre l’absence de réaction du président russe Vladimir Poutine face aux massacres visant les homosexuels en Tchétchénie.

L’homme, qui brandissait une pancarte accusant Poutine, a été rapidement relâché après avoir passé deux heures dans un commissariat à Moscou. Il est convoqué devant un juge le 26 juin, mais assure qu’il aura alors déjà quitté le pays.

Le traitement réservé aux personnes LGBT est l’un des enjeux de cette compétition, dans un pays où les agressions homophobes sont légion. La FIFA et le gouvernement russe s’étaient pourtant engagés à assurer leur sécurité durant l’ensemble de la Coupe du monde.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles