Il fait manger à ses amis des tacos faits avec son pied amputé

Des tacos (illustration). [ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Une affaire inqualifiable qui ferait passer le cannibale Hannibal Lecter pour un fin gourmet. Un Américain a récemment avoué avoir invité ses amis à déjeuner dans le seul but de leur faire manger des tacos à la viande humaine.

Et pas n'importe laquelle : la sienne. L'homme en question – resté anonyme pour éviter d'éventuelles poursuites – a fait part de sa macabre initiative sur le réseau social Reddit, le 12 juin dernier. Sous le pseudo IncrediblyShinyShart, dans une session sobrement intitulée : «Salut tout le monde, je suis un homme qui a mangé une portion de sa propre jambe amputée. Demandez-moi tout ce que vous voulez». Contacté par Vice pour une interview mordante, le cuistot raconte son histoire sans détour, photos à l'appui.

Percuté il y a près de deux ans par une voiture, l'homme de 38 ans a eu le pied brisé en mille morceaux, à tel point que les médecins n'ont rien pu faire si ce n'est amputer le membre. Après l'opération, la victime a demandé aux médecins s'il pouvait conserver son pied dans de la glace. «Sans problème», ont répliqué les praticiens sans se douter du funeste destin du membre.

Cuisiné en poêlée

Car, trois semaines plus tard, le 10 juillet 2016, l'homme a décidé d'inviter chez lui une dizaine d'amis a qui il a dévoilé son projet : déguster des tacos composés de sa viande de pied, elle-même cuisinée en poêlée. Et presque tous ont accepté. 

Après avoir sélectionné des «morceaux de choix», il a en effet laissé mariner sa chair avec oignons, poivrons, jus de citron vert, sel et poivre, agrémentée d'une sauce tomate maison. Ne manquait plus qu'une bouteille de vin pour accompagner le goût.

Cette étrange idée, IncrediblyShinyShart ne l'explique qu'à moitié, assurant qu'il n'a rien ressenti de spécial en découpant la viande de son pied congelé, mais que cela lui a toutefois permis d'oublier un peu son traumatisme lié à son accident et son amputation. Comme il le mentionne lui-même : «en réalité, le plus bizarre, c'est que cela ne m'a pas fait bizarre.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles