Japon : trois morts, dont une fillette, dans un puissant séisme

Ce fort séisme, qui s'est produit à 07H58 locales (22H58 GMT dimanche), a privé d'électricité plus de 170.000 foyers. [STR / JIJI PRESS / AFP]

Un puissant tremblement de terre a touché l'ouest du Japon lundi, tuant trois personnes dont une petite fille de neuf ans et provoquant coupures de courant et suspension du trafic ferroviaire à une heure de forte affluence.

L'Autorité de régulation nucléaire a indiqué n'avoir rien détecté d'anormal dans les centrales de la région, tandis que plusieurs usines dont les constructeurs d'automobiles Honda et Daihatsu ont suspendu leur production pour procéder à des vérifications.

Le bilan officiel donné par l'Agence chargée des situations d'urgence est de trois morts et 214 blessés dans les régions d'Osaka, Hyogo et Kyoto.

La fillette a été tuée sur le chemin de l'école. «La partie supérieure d'un mur de 3,5 mètres de haut bordant la piscine de l'établissement s'est effondrée et l'écolière a été prise au piège», a expliqué Takeshi Hamada, le maire de la localité de Takatsuki, au nord d'Osaka, où a eu lieu le drame.

Un homme de 80 ans a également été tué par la chute d'un mur et un autre octogénaire est mort, écrasé par un meuble chez lui, a précisé l'agence de presse Kyodo.

Ce fort séisme, qui s'est produit à 07H58 locales (22H58 GMT dimanche), a privé d'électricité plus de 170.000 foyers et temporairement mis à l'arrêt plusieurs lignes de train dont de trains rapides «shinkansen». Mais il n'a pas provoqué de mouvement de panique. Les chaînes de télévision montraient des passagers descendant dans le calme sur les voies, à l'aide d'échelles apposées par le personnel du réseau ferroviaire.

Si aucun dégât matériel majeur n'a été constaté, des dizaines d'incendies ont été signalés, selon les médias.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles