Politique migratoire de Trump : une ministre chassée d'un restaurant mexicain

Kristjen Nielsen incarne la politique américaine de «tolérance zéro» sur l'immigration. Kristjen Nielsen incarne la politique américaine de «tolérance zéro» sur l'immigration.[TASOS KATOPODIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

La ministre de l'Intérieur américaine Kristjen Nielsen, en première ligne pour défendre la politique migratoire sévère de Donald Trump, a été prise à partie, mardi 19 juin, par des activistes. 

La responsable dînait dans un restaurant mexicain de Washington quand d'autres clients sont venus lui reprocher la «tolérance zéro» du gouvernement, et en particulier le fait de séparer les enfants de clandestins de leurs parents

Une vidéo postée par une association antiraciste sur les réseaux sociaux montre la ministre, tête baissée, sous les hués des activistes, qui crient notamment : «si les enfants ne peuvent pas manger en paix, vous ne pouvez pas manger en paix!». Elle est finalement sortie du restaurant au bout de quelques minutes. 

Le film est rapidement devenu viral, de nombreux internautes ironisant - ou s'indignant - sur le choix d'un restaurant mexicain, alors que c'est précisément à la frontière entre les États-Unis et le Mexique que de nombreuses familles de migrants sont séparées. 

Le gouvernement fédéral a en effet ordonné de rendre systématique les poursuites pénales, et non plus civiles, contre les clandestins. Ces derniers sont donc fréquemment incarcérés, et comme leurs enfants ne peuvent pas les suivre en prison, ils sont envoyés dans des centres de rétention à part.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles