Une journaliste américaine fond en larmes en parlant de centres de détention pour enfants migrants

La journaliste Rachel Maddow n'a pas pu aller au bout de sa dépêche.[Capture d'écran Youtube]

En plein direct ce mardi matin sur la chaîne MSNBC, la journaliste Rachel Maddow n’a pas pu aller au bout d’une information qu’elle lisait à propos du sort d'enfants migrants.

Alors qu’elle s’apprêtait à révéler une dépêche de l’agence de presse AP selon laquelle l’administration américaine envoie des bébés et de jeunes enfants de migrants dans des centres de rétention, elle a rapidement perdu ses moyens. «C’est invraisemblable», a-t-elle commenté à l’antenne.

N’ayant pas pu aller au bout de la dépêche, la journaliste a ensuite partagé sur Twitter le texte qu’elle voulait lire. «Des dirigeants de l’administration Trump ont envoyé des bébés et des jeunes enfants séparés de force de leurs parents dans au moins trois refuges "âge tendre" dans le sud du Texas», peut-on y lire. «Les avocats et le personnel médical qui sont allés dans les refuges ont décrit des enfants en pleurs et en crise dans les salles de jeux».

Les États-Unis sont secoués par une vaste polémique à propos de la politique migratoire de Donald Trump, où sa « tolérance zéro » à la frontière du Mexique oblige les autorités à séparer les enfants de leurs parents sans-papiers lorsqu’ils se font arrêter en tentant d’entrer dans le pays.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles