Australie : une ancienne finaliste de Master Chef SDF après s’être fait voler 250.000 dollars

La finaliste de Master Chef, son mari et leurs deux jeunes enfants n'ont donc pas l'argent dont ils auraient besoin pour s'installer dans la maison qu'ils ont achetée[Capture d'écran - Facebook]

Une ancienne candidate de Master Chef, en Australie, se retrouve SDF après avoir été victime d'une escroquerie qui lui fait perdre 250.000 dollars.

Le cauchemar a commencé lorsque la mère de deux enfants et son époux ont voulu vendre la maison qu'ils possédaient à la périphérie de Melbourne. La passionnée de cuisine a alors utilisé un système électronique de transferts de biens immobiliers australiens, géré par Property Exchange Australia (PEXA) pour pouvoir racheter plus facilement sa prochaine maison.

Sauf que le produit de la vente de sa propriété, soit 250.000 dollars australiens, a été transféré sur le compte d'un hackeur qui a piraté la plate-forme à laquelle l'ex-candidate avait fait appel pour mener cette transaction.

«Les amis, je suis sur la chaîne ten news ce soir à 5h mais pour de mauvaises raisons. Ma famille et moi avons été passés à la moulinette cette semaine. Pour tous ceux qui pensent à acheter ou à vendre une maison, il faut connaître notre histoire... écouter ou lire...», a tenté d'avertir la star du petit écran sur son compte Facebook. 

«PEXA dispose de solides protections contre la fraude et de procédures d'authentification strictes intégrées à sa plate-forme», a déclaré son directeur général par intérim, James Ruddock qui a ajouté que la plate-forme n'a pas été piratée, mais que les comptes de messagerie des pratiquants l'étaient.

«Ce sont des incidents isolés et ne représentent pas un risque plus large ou systémique pour la plate-forme PEXA», a-t-il tenté de rassurer. 

La finaliste de Master Chef, son mari et leurs deux jeunes enfants n'ont donc pas l'argent dont ils auraient besoin pour s'installer dans la maison qu'ils ont commencé à acheter près de la mer dans la péninsule Mornington de Melbourne.

«Nous n'avons pas pu nous installer sur la propriété. Nous risquons de perdre notre dépôt de 80.000 dollars et la nouvelle maison», s'est plaint la victime d'escroquerie de 32 ans au média The Age qui a précisé qu'elle devait s'acquitter de 500 dollars australiens d'intérêts par jour.

Ils ont été forcés de demander à leurs amis et à leurs proches de combler l'écart financier et doivent pour le moment loger dans une seule pièce prêtée par un membre de la famille. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles