Elle franchit par erreur la frontière entre le Canada et les Etats-Unis et passe 2 semaines en prison

A sa sortie, elle est revenue sur cet incident qui s'est passé le 21 mais dernier à White Rock, ville frontalière à l'Etat américain de Washington. [Jose CABEZAS / AFP]

Alors qu'elle réalisait son jogging sur une plage de l'ouest du Canada, une Française a eu le malheur de franchir la frontière avec les Etats-Unis. Une erreur qui l'a conduite à passer deux semaines dans un centre de rétention américain.

A sa sortie, elle est revenue sur cet incident qui s'est passé le 21 mai dernier à White Rock, ville frontalière à l'Etat américain de Washington.

Alors que la marée montait, la jeune femme de 19 ans a dû emprunter un chemin de terre. En faisant demi-tour, elle a été interpellée par deux agents américains l'accusant d'être illégalement rentrée dans le pays. Elle a d'abord tenté de s'expliquer : «Je leur ai répondu que je n'avais pas fait exprès». 

«Au tout début, quand ils m'ont parlé je me suis dit, bon ok, peut-être que j'ai passé la frontière, mais ils vont peut-être seulement me donner une amende ou me dire de rentrer au Canada, ou m'engueuler un peu, mais je ne pensais pas qu'ils allaient me mettre en prison», a-t-elle déclaré à CBC.

Ne pouvant présenter aucune pièce d'identité, la jeune femme a été rapidement transférée dans un centre de rétention, à 200 kilomètres de la frontière. Sa mère s'est ensuite présenté avec le passeport et le visa de sa fille mais en attendant leur vérification, la Française a passé deux semaines derrière les barreaux sans pouvoir rentrer au Canada.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles