Rumeurs sur WhatsApp : 5 hommes lynchés à mort

23 personnes ont été interpellées et une dizaine d’autres sont toujours en fuite.[DR]

Les agressions et meurtres provoqués par des rumeurs, véhiculées sur les messageries instantanées et les réseaux sociaux, se succèdent en Inde. Dernier épisode en date, ce week-end, avec le lynchage de cinq hommes.

Une foule s’est attaquée dimanche à huit hommes dans le district de Dhule (Maharashtra, ouest), après que des fake news circulant sur la messagerie WhatsApp leur imputaient l'enlèvement d'un enfant. D'après la police, l'agression a débuté après que les habitants ont vu l'un des membres du groupe parler à un enfant à leur descente d'un bus près du village de Rainpada.

«Ils ont été pris à partie par les locaux qui s'étaient rassemblés pour le marché du dimanche et les soupçonnaient d'être des kidnappeurs d'enfants», a déclaré le chef de la police de Dhule. Trois des victimes sont parvenues à s'échapper mais les cinq autres ont été traînées au siège du conseil du village, où elles ont été battues à mort. Elles étaient originaires du district de Solapur, situé à 400 km au sud de là.

Vingt-trois personnes ont été interpellées et une dizaine d’autres est toujours en fuite.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles