Une mannequin chypriote assume son monosourcil

Aux yeux de la jeune femme, assumer et revendiquer son droit au fait de porter le monosourcil est un engagement féministe.[Capture d'écran Facebook]

Sophia Hadjipanteli, une mannequin originaire de Chypre, a décidé d’arborer fièrement son monosourcil. Elle a même lancé un mouvement sur les réseaux sociaux.

Aux yeux de la jeune femme, assumer et revendiquer son droit à porter le monosourcil est un engagement féministe.

Son choix lui attire de nombreuses critiques et insultes, notamment sur les réseaux sociaux où elle a créé un hashtag, #UnibrowMovement, qui a vite trouvé un écho, notamment sur Twitter et Instragram.

Face à ces commentaires parfois blessants, Sophia Hadjipanteli, qui dit s’inspirer de l’artiste peintre mexicaine Frida Kahlo, assume ses choix. «J'en ai fini avec les critiques et les jugements mal intentionnés dans ma vie. Donc les commentaires négatifs sur Internet ne m'atteignent plus», explique la jeune femme, suivie aujourd’hui par près de 190.000 personnes sur Instagram.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles