La dissidente Liu Xia a quitté la Chine pour l'Allemagne

Des militants d'Amnesty International attendent l'arrivée de Liu Xia à l'aéroport Tegel de Berlin. [Tobias SCHWARZ / AFP]

Une joie immense éclairait son visage. Les autorités chinoises ont autorisé la poétesse et dissidente du régime Liu Xia à quitter le territoire.

A l'aéroport international d'Helsinki ce mardi 10 juillet, elle a ainsi laissé exploser sa joie.

Liu Xia a ensuite gagné Berlin pour y suivre un «traitement médical» d'après Pékin.

Selon ses proches, la poétesse souffre d'une dépression sévère.

Depuis 2010, elle était en effet placée sous surveillance. Elle n'a pourtant jamais été condamnée.

Avec son mari Liu Xiabo, la militante de 57 ans avait signé la Charte 08, un texte qui plaidait pour l'installation d'une véritable démocratie en Chine.

L'Allemagne, terre d'accueil des dissidents chinois

Son époux, prix Nobel de la paix, est décédé l'année dernière en détention.

La libération de Liu Xia intervient alors que le Premier ministre chinois Li Kegiang a rencontré la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin.

De nombreux dissidents chinois ont trouvé refuge outre-rhin. Le célèbre artiste Ai Weiwei et l'écrivain Liao Yiwu y vivent désormais.

«Je suis si heureux! Enfin, Xia est là», a ainsi écrit ce mardi 10 juillet Liao Yiwu.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles