À cause d'une photo, Donald Trump se met tous les Britanniques à dos

Le président américain était en visite officielle au Royaume-Uni. [MATT DUNHAM / POOL / AFP]

En visite officielle au Royaume-Uni du 12 au 14 juillet, Donald Trump a réussi à mettre en colère le peuple britannique à cause d'une photo sur laquelle il pose fièrement dans le fauteuil de Winston Churchill. Furieuse, la rédaction du «Daily Mirror» en a fait sa une. 

«Comment osez-vous ?» Les trois mots sont écrits en lettres blanches capitales et ornent la couverture du dernier numéro du «Daily Mirror», le quotidien britannique réputé pour sa rhétorique tranchante.

Lors de son passage à la résidence de villégiature des Premiers ministres britanniques où il devait rencontrer Theresa May, Donald Trump, jambes croisées et sourire narquois, fixe l'objectif confortablement installé dans le fauteuil de Winston Churchill, figure emblématique de l'histoire britannique. 

C'est Sarah Huckabee Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche, qui a publié le cliché sur son compte Twitter.

En protestation, le quotidien britannique a réagi en écrivant sur sa une de samedi : «Vous insultez notre pays, vous attaquez notre système de santé, vous faites honte à notre reine, vous piétinez notre "relation spéciale"... Puis vous posez dans le fauteuil de Winston Churchill avec votre air suffisant.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles