Californie : Une femme attaquée par 80 000 abeilles

« Elle les avait sur son visage, autour de sa bouche, autour de ses oreilles, son cou et ses cheveux. » [KARL-JOSEF HILDENBRAND / DPA / AFP]

Une femme a été hospitalisée après avoir été attaquée par 80 000 abeilles mercredi à Lake Forest, dans le comté d'Orange (Californie). Les pompiers ont découvert la victime presque inconsciente et recouverte d'abeilles.

La femme, une femme de ménage âgée d'environ 50 ans, travaillait dans une maison avec trois de ses collègues. Alors qu'elle allait chercher une serpillère dans sa voiture, elle a été attaquée par un gigantesque essaim d'abeilles africanisées. Selon les voisins, les insectes avaient élu domicile dans une canalisation de drainage située à proximité.

La difficulté pour les pompiers a été de séparer la femme de la masse d'abeilles. « Les abeilles étaient en grappes de la taille d'une balle de golf, et se trouvaient partout sur elle (...) sur son visage, autour de sa bouche, autour de ses oreilles, son cou et ses cheveux », a déclaré l'un des pompiers, Ryan Wilson, à KNBC.

Pour parvenir à leurs fins, les pompiers ont utilisé un exctincteur à dioxyde de carbone, congelant ainsi les abeilles. Mais la victime avait encore des abeilles sur elle lorsqu'elle a été emmenée à l'hôpital. 

Piquée plus de 200 fois, la victime se trouvait dans un état critique. « Quand un individu est piqué des centaines de fois, le venin injecté cause des problèmes sérieux (...) tout le monde, allergie ou non, est dans un état critique après cela. », a expliqué le capitaine de l'OCFA, Tony Bommarito. 

Deux pompiers ont également été piqués, sans gravité.

Les abeilles africaines réputées pour leur agressivité

Très agressives, les abeilles africaines sont connues pour leur habitude d'attaquer une victime à plusieurs reprises et en grand nombre. Elle peuvent être mises en alerte par des vibrations émanant d'une trentaine de mètres et peuvent poursuivre une victime sur environ vingt-trois mètres.

Il est conseillé aux personnes attaquées de s'enfuir le plus vite et loin possible. Cependant, il ne sert à rien de sauter dans l'eau car les abeilles attendent patiemment que la victime refasse surface pour renouveler l'attaque.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles