Donald Trump juge «peut-être illégal» un enregistrement à son insu évoquant un paiement à une ex-playmate

Après la révélation de l'existence d'un enregistrement de Donald Trump par le New York Times enregistrement par son avocat à son insu, le président des Etats-Unis a réagi sur Twitter.

Donald Trump a jugé l'enregistrement «totalement inédit» et «peut-être illégal» dans un tweet daté de samedi.

La conversation a eu lieu deux mois avant l'élection présidentielle américaine, selon le New York Times à l'origine de la révélation vendredi de ce nouveau rebondissement.

L'enregistrement a été saisi par les enquêteurs du FBI lors d'une perquisition dans les bureaux de Michael D. Cohen. Le bureau fédéral enquête sur l'implication de ce fidèle de Donald Trump dans des paiements supposés faits à des femmes pour qu'elles taisent des informations embarrassantes sur le locataire de la Maison Blanche. L'objet de ces investigations est notamment de déterminer si Donald Trump a enfreint les règles financières de la campagne électorale.

D'autre part, l'existence de cet enregistrement pose des questions, selon le quotidien américain, sur les stratégies du clan Trump pour cacher certains aspects de sa vie personnelle et professionnelle. Elle montre également que Michael D. Cohen, l'un des gardiens des secrets du milliardaire, pourrait être un véritable danger pour la présidence, étant donné que l'avocat pourrait bien coopérer avec les enquêteurs.

MICHAEL D. COHEN UN DANGER POUR DONALD TRUMP ?

Il est actuellement l'objet d'une enquête lancée en partie à la demande de procureur spécial Robert Mueller, qui enquête sur une collusion présumée entre l'équipe de Donald Trump et des responsables russes lors de la campagne présidentielle en 2016. L'ancien avocat du président avait notamment reconnu publiquement avoir versé 130.000 dollars à l'actrice pornographique Stormy Daniels en novembre 2016 pour acheter son silence sur un rapport sexuel qu'elle aurait eu avec le président en 2006.

Rudolph W. Giuliani, l'avocat personnel de Donald Trump et ancien maire de New York, a confirmé au quotidien que le président avait bien discuté d'un paiement avec Michael D. Cohen mais qu'il n'avait jamais été concrétisé. Il a également tenté de minimiser l'impact de cet enregistrement, qui dure moins de deux minutes, selon ses dires.

Karen McDougal affirme avoir eu une liaison «romantique de 10 mois en 2006 et 2007» avec Donald Trump.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles