Benalla avait fait son stage de troisième au Service de protection des Hautes personnalités

Alexandre Benalla a toujours voulu devenir garde du corps de personnalités importantes. Alexandre Benalla a toujours voulu devenir garde du corps de personnalités importantes.[CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

Le collaborateur d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, avait effectué son stage de troisième au Service de Protection des Hautes personnalités. 

Cet organisme, rebaptisé depuis le Service de la protection (SDLP), est chargé de la protection rapprochée des dirigeants et des anciens dirigeants français, de leurs homologues étrangers sur le territoire hexagonal, ainsi que des personnes considérées comme particulièrement menacées. 

Alexandre Benalla, alors âgé de 14 ans, y a passé trois jours, en observateur, en février 2006, selon des informations du site de L'Obs. L'hebdomadaire s'est en effet procuré le CV que le jeune homme avait envoyé à Bercy, en 2012, pour rejoindre la garde rapprochée d'Arnaud Montebourg. 

Le stage de troisième est d'ailleurs l'une des rares expériences dont l'Obs a pu vérifier l'exactitude, les autres ayant vraisemblablement été exagérées. Son poste de «responsable de la sécurité» du Festival du film de Cabourg n'a ainsi laissé aucun souvenir à l'équipe, tandis que l'ancien patron des gardes du corps du PS, Éric Plumer, a démenti auprès de l'hebdomadaire les postes importants au sein de son équipe qu'Alexandre Benalla mentionne sur son CV. 

Le stage de troisième, en revanche, a bien été confirmé. Une expérience qui montre que le désir du jeune homme de devenir garde du corps remontait à loin, comme le suggérait déjà un article du Parisien évoquant sa passion pour le film Bodyguard, avec Kevin Costner et Whitney Houston. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles