Retraite bouddhiste pour les rescapés de la grotte

Les enfants de la grotte ont participé à une première cérémonie bouddhiste, le 19 juillet. Les enfants de la grotte ont participé à une première cérémonie bouddhiste, le 19 juillet.[Krit PHROMSAKLA NA SAKOLNAKORN / THAI NEWS PIX / AFP]

Les enfants rescapés de la grotte inondée en Thaïlande vont effectuer une retraite de neuf jours dans un temple bouddhiste, à partir du mercredi 25 juillet. 

Il s'agit d'un rituel courant dans le pays après une épreuve particulièrement difficile. Onze des garçons de l'équipe de football des «Sangliers sauvages», qui s'était retrouvée piégée dans une caverne, vont être ordonnés novices. Ils ont déjà été bénis par des moines lors d'une précédente cérémonie, la semaine dernière. Le douzième garçon, de confession chrétienne, ne participera pas au rituel. Quant à leur entraîneur de 26 ans, qui a déjà expérimenté une retraite de ce type, il sera ordonné moine.

Si beaucoup reprochent à ce dernier d'avoir accepté cette expédition dans la grotte, d'autres estiment que c'est grâce aux techniques de méditation qu'il a enseigné aux adolescents que ceux-ci ont tenu sans céder à la panique. 

Une semaine après leur sortie de l'hôpital, les jeunes vont se faire raser la tête mercredi 25 juillet, avant de recevoir leurs robes et d'être répartis dans différents monastères, où ils resteront jusqu'au 4 août, pour un «nettoyage spirituel», avant le retour à le vie normale. 

Les douze adolescents et leur entraîneur ont passé plus de deux semaines dans la grotte inondée de Tham Luang, où ils étaient entrés après leur entrainement de football, avant leur sauvetage spectaculaire, qui a coûté la vie à un plongeur thaïlandais. Des experts internationaux du secourisme se sont mobilisés pour les guider par petits groupes vers la sortie, alors que plusieurs d'entre eux ne savaient pas nager. Hospitalisés à leur sortie de la grotte, ils se sont rapidement rétablis. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles