Une orque nage pendant des jours avec le corps sans vie de son nouveau-né

Une orque et son bébé dans un parc d'Antibes en 2013. [VALERY HACHE / AFP]

Pendant plus de trois jours, une orque a nagé avec le corps sans vie de son nourrisson sur le nez, au nord-ouest de l'océan Pacifique. Le bébé serait mort mardi matin, à sa naissance, au large des côtes Victoria, en Colombie-Britannique.

Appelée «J35», l'orque âgée d'une vingtaine d'années refusait, selon les chercheurs, d'abandonner sa progéniture. «Nous savons que cela peut arriver, mais cette fois, l'orque semble se balader comme pour prouver qu'elle ne laisse pas tomber», a déclaré au «New York Times» Ken Balcomb, spécialiste des animaux marins.

En effet, c'est sur  240 kilomètres, le long des îles San Juan et Vancouver, que l'orque a transporté le cadavre de son bébé, mort quelques minutes seulement après sa naissance. «Je pense qu'elle est tout simplement en deuil», a-t-il ajouté.

Un témoin résidant à San Juan a confié au quotidien américain avoir repéré un groupe de cinq ou six orques regroupées autour de la dépouille d'un nouveau-né, formant un cercle resserré pendant près de deux heures.

Considérées par les spécialistes comme une espèce en voie de disparition, les orques sont actuellement grandement menacées et inquiètent les défenseurs des animaux. Jay Inslee, le gouverneur de Washington, a appelé sur son compte Twitter à protéger «ces animaux iconiques et magnifiques avant qu'ils ne disparaissent complètement».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles