Une fillette de 7 ans fait changer un panneau de signalisation sexiste

Les monteurs de lignes qui travaillent sur les installations électriques peuvent être des filles. Les monteurs de lignes qui travaillent sur les installations électriques peuvent être des filles.[MARK RALSTON / AFP]

Une Néo-Zélandaise de 7 ans a écrit à l'Agence nationale des transports, pour demander de remplacer le panneau indiquant la présence de «linesmen» (monteurs de lignes).

La petite fille, qui avait repéré le panneau alors que son père la conduisait en voiture chez ses grands-parents, souligne en effet, dans sa missive, que des femmes pouvaient également travailler sur les installations électriques sur le bord des routes, et qu'un terme plus neutre, comme «personnel de lignes», serait plus approprié. «Certaines filles peuvent vouloir devenir monteuses de lignes», explique-t-elle. 

Quelques jours plus tard, elle a reçu une lettre chaleureuse du patron de l'agence, la félicitant pour son initiative. Il lui a annoncé que l'indication «linesmen» serait bien remplacée par «lines crew» (personnel de ligne) la prochaine fois que les panneaux devraient être changés pour cause d'usure. Le responsable lui a même proposé de prendre contact avec son équipe de manière que l'agence puisse prendre une photo d'elle devant le nouveau panneau. 

La mère de la petite fille a posté la lettre et la réponse sur les réseaux sociaux, où elle a reçu de nombreux messages d'encouragement et de soutien, mais aussi beaucoup de commentaires haineux d'internautes jugeant l'initiative inutile. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles