Les dents d'un requin géant préhistorique retrouvées en Australie

«J'ai été tout de suite enthousiaste, c'était simplement parfait, et je savais qu'il s'agissait d'une importante découverte qu'il fallait partager», a-t-il expliqué[William WEST / AFP]

En Australie, plusieurs dents ayant appartenu à un requin géant préhistorique ont été retrouvées par un paléontologue amateur. 

Philip Mullaly se promenait sur la célèbre Great Ocean Road (Victoria), dans une zone réputée pour ses fossiles, quand il a trouvé une première dent. «Je marchais le long de la plage à la recherche de fossiles, je me suis retourné et j'ai vu une étincelle dans un rocher, puis un quart de la dent», a-t-il raconté à l'AFP. 

Une dent de «Carcharodon angustidens»

«J'ai été tout de suite enthousiaste, c'était simplement parfait, et je savais qu'il s'agissait d'une importante découverte qu'il fallait partager», a-t-il expliqué. Pour en avoir le cœur net, le paléonthologue amateur a confié sa dent de 7 centimètres de long au docteur Erich Fitgerald, conservateur et paléontologue, membre de l'organisation Museums Victoria. 

Le spécialiste des vertébrés préhistoriques a découvert que cette dent appartenait à un «Carcharodon angustidens». Autrement dit, un requin d'environ neuf mètres de long, qui se nourrissait de petites baleines et de pingouins au large de l'Australie il y a environ 25 millions d'années. Même le plus grand requin moderne, le Grand Requin Blanc, est deux fois plus petit que cette espèce disparue. 

requin_geant.jpg

Cette première surprise ne fut pas la dernière : après être retourné sur les lieux, Philip Mullaly, Erich Fitgerald et un groupe de paléontologue ont sorti quarante autres dents du sable. La plupart d'entre elles appartenait au requin géant. D'autres, plus petites, étaient autrefois fixées dans la machoîre d'un requin griset, une espèce qui existe toujours. 

«Ces dents ont une portée internationale, puisque c'est l'une des trois séries de dents de Carcharodon angustidens dans le monde, et c'est la première série découverte en Australie», a expliqué le conservateur de Museums Victoria à l'AFP. En effet, comme les dents des requins tombent régulièrement, il est plus courant de n'en trouver qu'une. 

L'Australie est un pays qui regorge de trésors pour les paléontologues. C'est sur ce territoire qu'en 2011, une équipe australo-britannique a trouvé les plus vieux fossiles du monde, vieux de 3,4 milliards d'années. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles