Les joueurs de la NFL poursuivent le mouvement de protestation contre les violences racistes

Le premier joueur de football américain à avoir protesté de la sorte contre les injustices sociales et raciales est Colin Kaepernik, ancien quaterback des San Francisco 49ers[Mitchell Leff / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Aux États-Unis, les joueurs de la NFL, la ligue de football américain, luttent toujours contre les violences policières. Jeudi 9 août, plusieurs footballeurs ont levé le poing, ou posé un genou à terre pendant l'hymne national, en signe de protestation. 

Quelques minutes avant le début des matchs préparatoires, Malcolm Jenkins, De'Vante Bausby (Philadelphia Eagles), Marquise Goodwin (San Francisco 49ers) et Robert Quinn (Miami Dolphins) ont levé leur poing au ciel tandis que le «Star-Spangled Banner» résonnait dans les stades. Kenny Stills et Albert Wilson, joueurs des Miami Dolphins, ont quant à eux posé un genou à terre. 

Pas d'amende pour l'instant

Les footballeurs ont expliqué qu'ils avaient agi ainsi pour protester contre les violences policières aux États-Unis, notamment envers les Afro-Américains. «Je pense simplement qu'il est important de poursuivre cette conversation», a affirmé Malcolm Jenkins à l'issue du match contre les Pittsburgh Steelers.

Ce geste, popularisé par le quaterback de San Francisco 49ers Colin Kaepernick dès 2016, est une référence à Martin Luther King, qui avait posé son genou à terre un jour de 1965 à Selma (Alabama), pour manifester pacifiquement. Il avait valu à Kaepernick de perdre sa place dans la ligue. 

La NFL est actuellement en pleine discussion avec la NFL Players Association, pour définir des mesures concernant le respect de l'hymne national américain avant les matchs. La ligue de football américaine a de nouveau conseillé aux footballeurs, qui ne souhaitent pas entendre l'hymne, de rester dans les vestiaires. Pour l'instant, ils n'envisagent pas de leur infliger une amende.

Donald Trump riposte sur Twitter

Donald Trump a rapidement réagi au comportement des joueurs NFL sur Twitter. Il a critiqué le comportement de joueurs qui font «face à quelque chose que la plupart d’entre eux sont incapables de définir».

Il estime ainsi que ces derniers gagnent beaucoup d’argent pour «faire ce qu’ils aiment», et qu’un stade n’est «pas un endroit pour protester», d’autant plus que les fans «payent tellement d’argent pour regarder un match et s’amuser». À ses yeux, les joueurs qui se comportent de la sorte doivent être suspendus sans être payés.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles