Une femme demande à son compagnon de battre à mort son fils

Le crâne du petit Aaron ressemblait à une «coquille d'oeuf écrasée», lors de son arrivée à l'hôpital dans un état critique[Capture d'écran Google Maps]

Selon les médecins légistes, le crâne du petit Aaron, 1 an, ressemblait à une «coquille d'oeuf écrasée», lors de son arrivée à l'hôpital dans un état critique. Il est décédé trois jours plus tard. 

Les faits se sont produits à la Nouvelle Orléans, en Louisiane (Etats-Unis), rapporte le Sun

Pour cacher leur crime, la mère et son compagnon avaient fait croire aux enquêteurs que le bébé s'était cogné la tête contre un robinet, mais très rapidement, la police a découvert des incohérences dans le récit de la maman du jeune Aaron. Elle a alors décidé d'avouer les faits : elle avait ordonné à son conjoint de battre l'enfant à mort à l'occasion de son premier anniversaire.

«Il n'a montré aucun remord, aucun sentiment à propos de ce qu'il a fait à cet enfant... Il a été sévèrement battu, jeté contre un mur ou une baignoire», a déclaré le policier en charge de l'enquête.

L'homme a été incarcéré pour «meurtre au premier degré», «cruauté juvénile» et «obstruction». La mère de l'enfant est elle aussi poursuivie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles