Trump aurait souhaité prêter serment sur son livre «The Art of the Deal»

Donald Trump avait prêté serment sur deux Bibles[Mark RALSTON / AFP]

Les révélations sur la présidence Trump, tirées de l'ouvrage d'Omarosa Manigault-Newman, se suivent. L'ex-conseillère de Donald Trump y affirme notamment que ce dernier voulait prêter serment sur son livre «The Art of the Deal», en lieu et place de la Bible, lors de sa cérémonie d'investiture. 

Dans les bonnes feuilles de «Unhinged : An Insider Account of The Trump White House» que s'est procuré Slate, l'ancienne employée de la Maison-Blanche affirme ainsi que Donald Trump lui aurait demandé conseil, peu avant la cérémonie du 20 janvier 2017. 

«Je vais faire des supers affaires pour le pays»

«Il m'a demandé : 'Omarosa, qu'est-ce que tu penses du fait de prêter serment sur 'The Art of the deal' ['Trump par Trump' en français] ?' Je lui ai répondu : 'À la place de la Bible ?'. 'Oui, 'The Art of the Deal' est un best-seller. C'est le plus grand livre de business de l'histoire. C'est comme ça que je vais faire de super affaires pour le pays. Pense au nombre d'exemplaires que je vendrais - peut-être même un exemplaire d'inauguration commémoratif ?!'». 

Toujours d'après les propos d'Omarosa Manigault-Newman, l'actuel président des États-Unis aurait par la suite prétendu qu'il s'agissait uniquement d'une blague. Mais l'ex-conseillère assure qu'il était on ne peut plus sérieux. 

Donald Trump avait finalement prêté serment sur deux Bibles : celle sur laquelle Abraham Lincoln avait posé sa main le 4 mars 1861, et celle que lui avait offerte sa mère. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles