Un lycéen israélien exclu d'un voyage scolaire pour s'être dénudé dans un camp de la mort

Une stèle sur laquelle est inscrite le nom du camp de Majdanek (illustration).[MARTIN SCHUTT / DPA / AFP]

Il ont été surpris par les caméras de surveillance. Deux lycéens israéliens en voyage scolaire en Pologne a été renvoyés chez eux pour s'être dénudés dans le camp de la mort de Majdanek, le week-end dernier. L'un des deux a montré ses fesses.

Ce sont les agents de sécurité qui sont venus les arrêter pour « comportement déplacé ». L'un a du payer une amende, alors que son camarade a reçu un simple avertissement.

Selon la loi polonaise, profaner un momument ou un lieu public qui commémore un évènement historique ou une personne est passible d'une amende ou d'une peine de prison. 

Les deux lycéens ont ensuite été renvoyés chez eux en Israël, alors que le reste de leur classe ne rentrera que la semaine prochaine. 

Le ministère israélien de l'Education a condamné le comportement des deux jeunes gens dans un communiqué, affirmant traiter cet incident « avec sévérité ». « Dans ce cas précis, en raison d'un comportement inapproprié et déplacé de la part des étudiants, des mesures ont été prises contre eux, peut-on lire dans le communiqué. Ils ont été renvoyés chez eux et l'institution a l'intention d'entamer des poursuites disciplinaires à leur encontre ». 

À suivre aussi

Le chef de file du parti Droit et Justice (PiS) de Jaroslaw Kaczynski, le 13 octobre 2019 à Varsovie [Wojtek RADWANSKI / AFP]
International Elections en Pologne: les conservateurs devraient garder la majorité absolue au Parlement
Séries Illegals : la série polonaise qui plonge dans le monde obscur du renseignement
La question du jour Les champignons de Paris viennent-ils vraiment de Paris ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles