Un bébé retrouvé miraculeusement indemne après 3 jours de disparition

L'enfant était en vacances sur l'île de Yahsiro. [Google Maps]

L'histoire fait la une des journaux au Japon. La découverte, mercredi, d'un bébé de deux ans, en parfaite santé trois jours après sa disparition, est considérée comme tenant du miracle. 

Le petit Yoshiki Fujimoto avait disparu dimanche dernier près de la ville de Suo-Oshima, sur l'île de Yashiro (préfecture de Yamaguchi), alors qu'il se dirigeait vers la plage avec son grand-père et son grand frère de trois ans. Une fois perdu, il n'est pas parvenu à retrouver son chemin vers la maison, pourtant située à une centaine de mètres.

Il a été retrouvé 68 heures plus tard dans la montagne située à proximité, pieds nus et assis sur une pierre au milieu d'un ruisseau, par l'un des volontaires partis à sa recherche. Ce, alors que l'on considère que les chances de retrouver une personne vivante s'amenuisent considérablement après 72 heures. 

Selon les experts, l'enfant n'avait que très peu de chances de survivre seul aussi longtemps, d'autant que les températures dans la région ont été très élevées cette semaine. « J'étais inquiet qu'il soit victime d'un coup de chaleur, mais il a dû trouver de l'ombre près du ruisseau et bu de l'eau. Sa survie doit être le résultat d'un nombre de conditions miraculeusement favorables », a commenté pour le Japan Times le chef d'une ONG spécialisée dans l'éducation et la sécurité des enfants, Mieko Miyata. 

L'intuition d'un volontaire

« Les petits enfants ne vont pas tomber dans le désespoir ou la peur. Son jugement peu développé et ses capacités cognitives limitées ont peut être évité que le bébé se fatigue ou soit trop stressé », a estimé pour sa part la présidente de l'Université de Keisen, Masami Ohinata, spécialiste du développement de l'enfant. 

Hormis le comportement de l'enfant, c'est l'intuition du volontaire qui l'a trouvé qui a permis ce dénouement heureux. Malgré la mobilisation de 380 officiers de police et de nombreux volontaires, et l'utilisation de drones équipés de caméras thermiques, les recherches avaient échoué jusqu'alors.

Mais Haruo Obata, 78 ans, a eu l'idée d'aller voir dans la montagne en suivant un raisonnement simple, basé sur une précédente opération de recherche à laquelle il avait participé, et qui avait permis de retrouver une jeune fille de 2 ans dans une montagne.

Il a estimé que les jeunes enfants avaient plutôt tendance à monter qu'à descendre, et décidé de suivre un chemin de montagne peu emprunté. Après seulement 30 minutes, il a retrouvé le bébé.

« Même les locaux ne viennent pas ici. Le volontaire a du retrouver l'enfant grâce au fait qu'il n'avait pas de préconceptions » sur les endroits où l'enfant avait pu aller, a commenté une habitante de la région.

À suivre aussi

L'empereur Naruhito et l'impératrice Masako durant leur parade publique le 10 novembre 2019 à Tokyo [Behrouz MEHRI / AFP]
Japon Défilé impérial: des milliers de Japonais acclament leur nouvel empereur
Japon Japon : des entreprises interdisent aux femmes de porter des lunettes
Insolite Japon : un crabe vendu au prix record de 41.600 euros

Ailleurs sur le web

Derniers articles