Un fromage vieux de 3 200 ans retrouvé dans une tombe égyptienne

Le fromage contenait une bactérie qui peut être mortelle pour l'homme. [AFP]

Un fromage vieux de 3 200 ans a été découvert par une équipe de scientifiques dans la nécropole de Saqqara, situé à Memphis, l’ancienne capitale égyptienne. Le produit millénaire contenait une bactérie mortelle pour l'homme.

Il s’agit «probablement du plus ancien résidu archéologique solide de fromage jamais trouvé», a précisé une étude publiée le 25 juillet dernier dans la revue Analytical Chemistry, relayée vendredi par le HuffPost.

Dans la tombe de Phtames, l’ancien maire de Memphis, découverte en 1885 dans la nécropole de Saqqara qu'une équipe scientifique a retrouvé des pots cassés remplis d’une «substance blanche mystérieuse» qui s’est avérée être du fromage.

Le fromage contenait une bactérie mortelle

Toutefois, hors de question de gouter la trouvaille. Après une étude approfondie des scientifiques, la présence d’une bactérie potentiellement mortelle pour l’homme a été révélée, la Brucella melitensis. Responsable de la brucellose chez les moutons et les chèvres, elle est transmissible et dangereuse pour l'homme. Elle provoque de la fièvre, des maux d’estomac, de la toux et même la mort si le patient n’est pas pris en charge à temps.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles