Californie : des agents de l’immigration arrêtent un homme alors qu’il conduisait sa femme enceinte à l’hôpital

Les arrestations brutales de migrants n'ayant jamais eu affaire à la justice ont augmenté de plus de 200% au cours des quatorze premiers mois du mandat de Donald Trump[Capture YouTube]

Les faits se sont produits en Californie, aux Etats-Unis. Une femme a été obligée de conduire jusqu'à l'hôpital pour accoucher, après que son époux ait été arrêté par des agents de l'immigration au cours de leur trajet en voiture. 

María del Carmen Venegas a confié à la chaîne de télévision hispanophone KMEX-TV qu’elle et son mari, Joel Arrona-Lara, se rendaient à l’hôpital pour une césarienne prévue ce mercredi à San Bernardino, à l'est de Los Angeles, avant d'être arrêtés pour un contrôle de police.

Des images de surveillance obtenues par plusieurs médias ont montré que deux véhicules avaient immédiatement fait barrage à la camionnette du couple, après leur entrée dans une station-service. Les agents ont interrogé le couple et leur ont demandé une pièce d'identité, que seule la jeune femme a été en mesure de fournir, car son mari avait laissé la sienne à leur domicile. Sur la vidéo, on peut alors voir les policiers menotter le futur papa, laissant son épouse en sanglots.

Cette dernière s'est rendue à l'hôpital par ses propres moyens, avant de donner naissance au cinquième enfant du couple, un petit garçon. Le bébé dans les bras, la jeune mère raconte sa détresse à l'Associated Press : «Je me sens mal, nous avons besoin de lui (le papa, ndlr) plus que jamais».

Des arrestations en masse depuis l'élection de Trump

Elle a expliqué à nos confrères qu'elle et son conjoint vivaient aux États-Unis depuis douze ans, après avoir quitté la ville de León, dans l'État de Guanajuato, au centre du Mexique. Bien qu'ils n'aient pas l'autorisation légale de vivre aux États-Unis, leurs cinq enfants sont des citoyens américains, a-t-elle assuré. La jeune femme a tenu à préciser que son mari était un travailleur acharné et la seule source financière de la famille.

Les arrestations brutales de migrants n'ayant jamais eu affaire à la justice ont augmenté de plus de 200% au cours des quatorze premiers mois du mandat de Donald Trump, a rapporté la chaîne américaine NBC cette semaine. Certains cas ont attiré l'attention nationale. En juin, par exemple, un livreur de pizza avait été arrêté alors qu'il honorait une commande au niveau de la base militaire de Fort Hamilton, à Brooklyn, dans l'État de New York.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles