Un Américain accusé d'avoir tué sa femme enceinte et leurs deux filles

Christopher Watts a été interpellé le 15 août.[Frederick Police Department / AFP]

Christopher Watts, originaire du Colorado, dans l'ouest des Etats-Unis, est accusé d'avoir assassiné sa femme enceinte et leurs deux fillettes dans la nuit du 13 août.

L'histoire a provoqué un vif émoi aux Etats-Unis à cause de la brutalité des crimes. Le 14 août, l'homme de 33 ans avait, dans un premier temps, lancé un appel télévisé aux membres de sa famille soi-disant portés disparus : Shanann Watts, 34 ans, Bella, 4 ans et, Celeste, 3 ans.

Mais le corps de son épouse a finalement été retrouvé enfoui sur le terrain d'un site pétrolier. Les cadavres de ses filles ont, quant à eux, été découverts dans une citerne de carburant situé à proximité.

Christopher Watts, interpellé le 15 août, avait une liaison avec l'une de ses collègues, comme l'ont découvert les policiers. Des faits qu'il a démentis. Il aurait annoncé à sa femme son intention de mettre fin à leur relation. Le 20 août, il a raconté aux enquêteurs avoir vu sur un moniteur vidéo de surveillance parentale sa femme étrangler les fillettes. Il aurait alors étranglé sa femme dans un excès de colère, selon ses dires. Il a confirmé s'être débarrassé des trois corps.

Une version des faits dont doute la police. Selon USA Today, le trentenaire a été formellement inculpé lundi pour les trois assassinats, aggravés qu'il s'agit d'infanticides dans deux cas, interruption illégale de grossesse et manipulation illégale de cadavres. Il devrait être présenté de nouveau devant la justice le 19 novembre prochain.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles