Espagne : la cocaïne était cachée dans des ananas

La cargaison d'ananas, en provenance du Costa Rica, avait été débarquée au Portugal, puis transportée par voie terrestre jusqu'à Madrid. La cargaison d'ananas, en provenance du Costa Rica, avait été débarquée au Portugal, puis transportée par voie terrestre jusqu'à Madrid. [© HELENE VALENZUELA / AFP]

La police espagnole a annoncé lundi avoir saisi 67 kilos de cocaïne dissimulés dans des ananas du Costa Rica, sur le principal marché de fruits et légumes de Madrid.

Les ananas étaient «parfaitement vidés et remplis de cylindres compacts de cocaïne», pesant entre 800 grammes et un kilo, «recouverts d'un enrobé de cire ou de paraffine jaunâtre» qui servait à camoufler l'odeur de la drogue, a précisé la police dans un communiqué. Sept personnes ont été arrêtées – trois à Madrid et quatre à Barcelone.

La cargaison d'ananas provenant du Costa Rica avait été débarquée à Setubal, au Portugal, puis transportée par voie terrestre jusqu'à Madrid. L'entreprise chargée de l'importation était surveillée par la police après plusieurs opérations contre l'importation de drogue dans des cargaisons d'ananas.

Implants mammaires et perruques en guise de cachettes

Les trafiquants de drogue utilisent régulièrement des méthodes insolites pour introduire leur marchandise en Espagne, première porte d'entrée en Europe de la cocaïne sud-américaine et du haschich marocain.

Ces dernières années, les forces de l'ordre ont retrouvé de la cocaïne dans des implants mammaires, des perruques, des fauteuils roulants ou encore du plâtre couvrant une jambe cassée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles