Les mégots de cigarettes, polluant numéro 1 des océans

Une plage d'Ajaccio (Corse) où les cigarettes sont prohibées, le 10 août 2018. Une plage d'Ajaccio (Corse) où les cigarettes sont prohibées, le 10 août 2018. [© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP]

Après les sacs et les pailles en plastique, un nouveau fléau est dans le viseur des écologistes : les filtres de cigarettes, qui seraient plus polluants pour les océans que n'importe quel produit manufacturé, selon les scientifiques.

Chaque année, quelque 5.600 milliards de cigarettes sont produites autour du globe, pour la plupart avec un filtre conçu à partir d'acétate de cellulose, une forme de plastique qui met au moins dix ans à se décomposer. Sans compter les dizaines de substances chimiques utilisées pour traiter le tabac, qui s'échouent dans le filtre après consommation.

Parmi ces tonnes de cigarettes, deux tiers de leurs filtres finissent par terre ou dans les océans, rapporte Euronews. Et, pour l'heure, aucune loi n'est en vigueur dans le monde pour y remédier.

Présents dans 70 % des oiseaux marins

Résultat, cela fait 32 ans que les mégots de cigarettes sont les «objets» les plus ramassés sur les plages par les associations et agents d'entretien. En trois décennies, pas moins de 60 millions de filtres ont été collectés sur le sable fin, en vue d'être recyclés. Soit l'équivalent d'un tiers de tous les autres produits retrouvés (emballages et bouteilles en plastique, capsules de bières, ustensiles de cuisine, tupperwares...).

Qu'ils soient directement jetés à la mer par un fumeur ou qu'ils y soient dérversés par un cours d'eau ou des canalisations, les mégots finissent par se décomposer dans l'océan en particules de plastique, elles-mêmes avalées ensuite par la faune marine. Des scientifiques ont récemment avancé que des micro-fibres de plastique étaient aujourd'hui présentes dans 70 % des oiseaux marins et 30 % des tortues de mer. Un phénomène signé humanité qui devrait contribuer à accélérer l'extinction de masse des animaux.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles