Tensions près de Rome autour des migrants du Diciotti

La police anti-émeute avait mis en place un cordon entre les deux cortèges afin d'éviter les heurts.[Andreas SOLARO / AFP]

Deux manifestations, la première de l'extrême droite et l'autre des antifascistes, ont été organisées mercredi après-midi à Rocca di Papa, près de Rome, devant un centre ayant accueilli des réfugiés débarqués du navire Diciotti.

Les deux groupes, qui réunissaient quelques dizaines de personnes chacun, se sont insultés de part et d’autre d’un cordon de police anti-émeute mis en place pour éviter les heurts.

Une centaine de migrants érythréens qui étaient restés bloqués sur le navire des garde-côtes italiens Diciotti pendant une dizaine de jours et ne sont descendus que samedi dans le port sicilien de Catane, ont été accueillis mardi soir à Rocca di Papa dans un centre géré par l'Église italienne.

«D'ici quelques jours les cent migrants érythréens qui sont arrivés hier soir à Rocca di Papa (...) seront transférés dans les diocèses italiens qui ont offert spontanément de les accueillir», a indiqué mercredi la Conférence épiscopale italienne dans un communiqué.

«Ils sont épuisés mais en bonne santé et contents d'être arrivés là», a précisé auprès de l'AFP Manuela De Marco, un des responsables de la Caritas, organisme catholique italien, qui a pris en charge ces réfugiés.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles