Un trou noir actuellement en formation pourrait aspirer la Terre

Une récente découverte relance les débats[HANDOUT / NASA TV / AFP]

Si la Terre n'a finalement pas cessé de tourner le 21 décembre 2012 comme le prévoyait le calendrier maya, des astronomes relancent le débat sur la fin du monde alors qu'une zone dans laquelle un trou noir susceptible d'aspirer la Terre a récemment été découverte. 

Selon les spécialistes, le trou noir, qui serait en formation à vitesse éclair, «se développe si rapidement qu'il brille mille fois plus que la galaxie entière à cause de tous les gaz qu'il aspire quotidiennement causant friction et chaleur».

Publiée dans le journal «General relativity and Quantum Cosmology», l'étude démontre que le trou noir serait provoqué par des ondes gravitationnelles, ondulations invisibles qui se déplacent dans l'espace à la vitesse de la lumière. Si ces ondes deviennent trop importantes, le fameux trou noir se formerait, provoqué par l'enchevêtrement de l'espace-temps. 

Si les scientifiques se veulent rassurants (Dr David Garfinkle, professeur au département de physique de l'Université d'Oakland dans le Michigan, a déclaré au New Scientist que les chances de formation d'un trou noir étaient quasiment nulles), cette récente étude ravive les théories les plus folles et relance les débats sur une éventuelle fin du monde. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles