Netanyahou soutient l'arrêt du financement américain pour les Palestiniens

Le Premier ministre israélien se félicite de la décision des Etats-Unis. [Petras Malukas / AFP]

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a réagi après l'annonce des Etats-Unis. Ils ont annoncé la fin du financement de l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa). 

Le pays était l'un des plus grands contributeurs de l'agence. La décision a été prise, car le département d'Etat estime que ses activités sont «irrémédiablement biaisées».

Une «décision importante» selon Benjamin Netanyahou que «nous soutenons», a-t-il déclaré lors de la visite d'une école dans le centre d'Israël. 

Selon lui, l'Unrwa «perpétue la situation des réfugiés au lieu de chercher à la résoudre». L'agence aide les Palestiniens qui ont été chassés de chez eux qui ont fui la guerre de 1948, date de la création d'Israël.

L'héritage du statut de réfugié en question

Les Etats-Unis s'opposent notamment au fait que les réfugiés peuvent transmettre leur statut à leurs enfants. L'objectif étant de réduire le nombre de personnes bénéficiant d'une aide de l'Unrwa. Les Palestiniens considèrent cela comme une violation de leurs droits.

«Il faut mettre fin à cette situation et utiliser l'argent pour aider vraiment à la réhabilitation des réfugiés», a déclaré Benjamin Netanyahou. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles