Chine : un show de pole-dance pour la rentrée à l’école maternelle

Des élèves d'une maternelle de la ville de Tonglu, dans le sud-est de la Chine, le 29 septembre 2017 (photo d'illustration). Des élèves d'une maternelle de la ville de Tonglu, dans le sud-est de la Chine, le 29 septembre 2017 (photo d'illustration). [© STR / AFP]

Rentrée interdite aux mineurs ? Pour accueillir ses élèves, une école maternelle de la ville de Shenzhen, dans le sud-est de la Chine, a eu l’audace d’organiser, entre autres, un numéro de... pole-dance.

Les vidéos mises en ligne montrent ainsi une jeune femme en lingerie fine esquisser des mouvements pour le moins suggestifs autour du mât du drapeau chinois de l’établissement. Si les images ne montrent qu'elle, plusieurs performeuses avaient été embauchées pour cette rentrée du 3 septembre.

Une initiative osée qui n’a pas dérangé les enfants, mais choqué les parents : «Qui pourrait penser que c’est une bonne idée ? On essaie de changer d’école et d’être remboursés», a notamment réagi Michael Standaert, un journaliste expatrié dont les enfants fréquentent cette école.

La directrice licenciée

«L'objectif était d'amener les enfants à apprendre davantage sur diverses variétés de danse [...] Les enfants sont assez simples, ils ne penseraient à mal, seulement que c'est incroyable de voir quelqu'un voler sur un poteau comme ça», s'est défendue la directrice de l'établissement, Lai Rong, selon le New York Times. Dans un communiqué, elle s'est excusée de n'avoir pas «vérifié la nature» du show, expliquant qu'elle voulait seulement «animer» la cérémonie. Les autorités ont néanmoins ordonné son licenciement dans la foulée.

A noter que cette maternelle n’en est pas à sa première controverse : avant les vacances d'été, les élèves avaient dû participer à dix jours d'«activités militaires», exposition de mitraillettes à l’appui.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles