British Aiways ouvre une enquête après le piratage de 380.000 cartes de paiement

Le fonctionnement du site et de l'application de British Airways sont désormais «revenu[Adrian DENNIS / AFP] à la normale

La compagnie aérienne British Airways a annoncé, jeudi 6 septembre, l'ouverture d'une enquête suite à un piratage informatique qui pourrait concerner 380.000 cartes de paiement. 

«Entre 22h58 le 21 août 2018 et 21h54 le 5 septembre, les données personnelles et financières des clients faisant des réservations sur notre site Internet et notre application mobile ont été compromises», a expliqué la compagnie britannique dans un communiqué, ajoutant que la faille était désormais réparée et que les données relatives aux passeports n'avaient pas été compromises. 

La compagnie a indiqué qu'elle entrera en contact avec les clients affectés.«Nous conseillons à [ceux] qui pensent avoir été affectés par l'incident de contacter leur banque ou l'émetteur de leur carte et de suivre leurs recommandations», a conseillé British Airways

Alex Cruz, directeur général de la compagnie, a déclaré que les employés étaient «profondément désolés pour cette perturbation provoquée par une activité criminelle», assurant par ailleurs qu'ils prennaient «très au sérieux» la protection des données de leurs clients. 

Le fonctionnement du site et de l'application de British Airways sont désormais «revenu[s] à la normale. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles