Gênes : l’architecte Renzo Piano propose un nouveau pont en acier

Vue générale de l'effondrement du viaduc autoroutier de l'A10, le 15 août 2018 à Gênes, dans le nord de l'Italie.[AFP]

Après l’effondrement, à la mi-août, du viaduc de Gênes, l’architecte italien Renzo Piano a présenté vendredi un projet de nouveau pont pour sa ville natale.

«Ce pont devra durer 1.000 ans et être en acier», a déclaré vendredi l’architecte lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée dans la ville portuaire. Il aura «quelque chose d’un bateau, parce que c’est quelque chose de Gênes», et «ce sera un pont plus fin, qui aura une luminosité à lui». L’Italien de 80 ans ne souhaite pas «se précipiter».

Mais Giovanni Toti, le président de la région de Ligurie, a annoncé que la structure serait prête pour l’automne 2019, «au plus tard en novembre».

Le lancement, dans les prochains mois, d’un concours international pour reconstruire un quartier sous le pont a été annoncé par le maire de la ville italienne, Marco Bucci. Avant de construire, il faudra d’abord détruire ce qu’il reste du pont précédent. Les travaux devraient commencer avant la fin du mois.

«Transformer la tragédie en grande opportunité»

«Nous voulons transformer la tragédie en une grande opportunité pour Gênes. À la fin, nous aurons une ville encore plus belle qu’avant. Pendant des siècles, Gênes a fait de grandes choses, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas continuer», a conclu Marco Bucci.

En août dernier, l’effondrement du viaduc avait fait 43 morts. A la fin du mois, Renzo Piano avait proposé de dessiner gratuitement le nouveau pont. L’Italien est notamment l’architecte du Centre Pompidou à Paris et de la tour «The Shard » à Londres.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles