La maquette du futur pont de Gênes s'effondre pendant la présentation

Publié le
C'est l'architecte Renzo Piano qui construira le nouveau pont de Gênes. [MARCO BERTORELLO / AFP]

Moins d'un mois après l'effondrement du pont de Gênes, un nouveau projet a été présenté. Une maquette a permis de présenter la prochaine oeuvre de l'architecte, Renzo Piano. Mais cette dernière s'est effondrée à l'issue de la conférence de presse.

Après le drame, la reconstruction. Les autorités italiennes avaient annoncé vouloir reconstruire le pont de Gênes au plus vite, après son effondrement le 14 août dernier, où quarante-trois personnes ont perdu la vie.

Très rapidement après cette épisode tragique, le célèbre architecte italien Renzo Piano s'était proposé de dessiner gratuitement le nouveau pont Morandi. Natif de Gênes, il avait à coeur de restaurer au plus vite l'image de la ville. 

Une présentation a eu lieu devant la presse ce vendredi 7 septembre. A la fin de la conférence, un geste involontaire de la part de Giovanni Castellucci, le patron de la société autoroutière Autostrade per l'Italia (Aspi), a fait tomber la maquette. 

Le pont «devra durer 1000 ans»

Le président de la région de Ligurie, Giovanni Toti, a indiqué que le nouveau pont de Gênes serait prêt à l'automne 2019, «au plus tard en novembre».

Renzo Piano a lui donné plus de détails sur le prochain édifice. Celui-ci «devra durer 1000 ans et être en acier». Il aura la forme d'un «bateau, parce que c'est lié à Gênes».

Il «devrait être blanc» a ajouté l'architecte qui a conçu, entre autres, le Centre Pompidou et le nouveau palais de justice de Paris.

Ailleurs sur le web