La France salue «un signal très fort» du Parlement européen sur la Hongrie

L'Élysée a déclaré mercredi que la France saluait «un signal très fort» du Parlement européen, qui a dénoncé la menace «systémique» visant les valeurs de l'UE en Hongrie. 

Les eurodéputés ont voté et demandé à l'institution européenne le déclenchement de la procédure dite de l'article 7, le mécanisme le plus radical visant un pays bafouant les règles européennes. 

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, au pouvoir depuis 2010, est accusé de porter atteinte aux libertés et à l'équilibre des pouvoirs.

C'est la première fois que le Parlement européen use de son droit d'initiative pour demander au Conseil (les Etats membres) de se prononcer sur la situation de l'Etat de droit d'un pays membre.

Entre-temps, Budapest a réagi à ce vote en dénonçant une «vengeance» des «pro-immigration». «La décision d'aujourd'hui n'est rien de moins qu'une petite vengeance des politiciens pro-immigration contre la Hongrie», a déclaré le chef de la diplomatie à Budapest, à l'issue d'une réunion gouvernementale. 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles