Une randonneuse tuée par un cougar

Des prélèvements ADN ont été effectués sur la dépouille de la victime. [AFP]

Disparue depuis une quinzaine de jours dans la forêt américaine de Mount Hood, Diana Bober, une randonneuse de 55 ans, vient d’être retrouvée morte par une équipe de recherche.

Les premières constatations effectuées par la police locale laissent à penser qu’elle aurait succombé à une attaque de cougar sauvage, aussi connu sous le nom de puma. C’est la première attaque de ce type survenue cette année dans l’Oregon.

Le corps de Diana Bober a été retrouvé à plusieurs kilomètres de l’endroit où sa disparition avait été signalée. Sa voiture avait été précédemment retrouvée à proximité d’un poste de garde.

Des prélèvements ADN ont été effectués sur la dépouille de la victime. Ils serviront notamment à identifier l’animal responsable de l’attaque et l’abattre. 6.600 spécimens de ce type vivraient dans l’Oregon.

La loi autorise les habitants de cet Etat de l’Est des États-Unis à abattre les pumas en cas de danger. Environ 20 d’entre eux ont été abattus ces dix dernières années. En mai dernier, c’est un cycliste qui avait été tué par un cougar dans l’état voisin de Washington, une première depuis 94 ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles