Naufrage sur le lac Victoria : le bilan s'alourdit à 207 morts

De nombreuses victimes ont été repêchées, alourdissant le bilan. Au moins 207 personnes ont péri dans le naufrage d'un ferry dans le sud du lac Victoria en Tanzanie, jeudi, d'après un nouveau bilan communiqué par la radio publique du pays qui cite le ministre des Transports.

Le président tanzanien John Magufuli a ordonné vendredi l'arrestation de «toutes les personnes impliquées dans la gestion du ferry».

«Il apparaît clairement que le ferry avait dépassé sa capacité», a-t-il déclaré à la télévision publique TBC One, évoquant une «négligeance». «Les arrestations ont déjà commencé», a ajouté le président, qui a décrété quatre jours de deuil national après la tragédie. 

Dans toutes les têtes, la même question lancinante revenait : combien de personnes se trouvaient à bord du MV Nyerere lorsque celui-ci a chaviré non loin du débarcadère de l'île d'Ukara, sa destination finale.

Des témoins ont rapporté à la télévision publique qu'environ 200 passagers se trouvaient à bord du ferry, d'une capacité de 100 personnes. Contacté par l'AFP, le gouverneur de la région de Mwanza, John Mongella, a indiqué ne pas être en mesure de confirmer ce nombre.

A la mi-journée, la radio publique tanzanienne TBC Taifa, citant l'inspecteur général de la police Simon Sirro, a annoncé que la tragédie avait fait plus de 100 morts.

«Nous continuons à repêcher ces corps», a précisé M. Sirro. Un peu plus tôt, le gouverneur Mongella avait donné un bilan de 86 noyés et 40 rescapés. D'après des témoins contactés sur place par l'AFP au téléphone, aucun survivant n'a été retrouvé vendredi.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles