Le Comité d'éthique se prononce en faveur de l'extension de la PMA pour toutes

La procréation médicalement assistée (PMA) doit être ouverte aux couples de femmes et aux femmes seules pour «pallier une souffrance» qui «doit être prise en compte», estime le Comité d'éthique (CCNE) dans un avis publié mardi.

Le CCNE, qui s'était déjà prononcé en 2017 pour l'extension de la PMA, à laquelle est favorable le président Macron, réaffirme également son opposition à la GPA (gestation pour autrui, c'est-à-dire le recours à une mère porteuse). Par ailleurs, il juge que la loi Claeys-Leonetti de 2016 sur la fin de vie, qui interdit l'euthanasie et le suicide assisté, ne doit pas être modifiée.

Vous aimerez aussi

La mission se déclare également favorable à la levée de l'anonymat des donneurs de sperme et à l'autorisation de la PMA post-mortem.
Santé Bioéthique : la mission parlementaire favorable à l'ouverture de la PMA
Santé Un bébé né grâce à la greffe de l'utérus d'une donneuse morte
bioéthique Le «papa» des bébés génétiquement modifiés fait une pause dans ses recherches

Ailleurs sur le web

Derniers articles