Elon Musk poursuivi, Tesla dégringole à Wall Street

Réputé pour ses frasques, le patron de Tesla se retrouve encore sous le feu des critiques. [PETER PARKS / AFP]

Alors que le gendarme des marchés financiers (SEC) accuse Elon Musk de fraude, Tesla, son entreprise, a soudainement dégringolé le 28 septembre à Wall Street. Une descente aux enfers annoncée pour le chef d'entreprise. 

Très remontée contre Elon Musk, la SEC accuse le milliardaire d'avoir sciemment induit en erreur les investisseurs, en annonçant dans un tweet il y a quelques semaines le retrait en bourse de Tesla, lorsque l'action atteindrait 420 dollars. Après l'envoi du tweet, le titre de l'entreprise américaine avait logiquement bondi jusqu'à 379,57 dollars. Pourtant, les déclarations de l'exubérant patron se sont révélées fausses, ce que dénonce fermement le gendarme des marchés financiers. 

Jeudi soir, la SEC a donc décidé de porter plainte pour fraude, pour que l'homme d'affaires ne puisse plus diriger l'entreprise. Le lendemain, l'entreprise du fabricant américain de voitures électriques chutait de 11,95% à 270,78 dollars. 

Elon Musk a énergiquement réfuté les accusations dont il fait l'objet, en expliquant dans un communiqué : «Cette acton injustifiée de la SEC m'attriste profondément et me déçoit. J'ai toujours agi dans l'intérêt de la vérité, de la transparence et des investisseurs». 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles