Donald Trump aurait hérité de 400 millions de dollars en contournant le fisc

L'affaire pourrait venir écorner sérieusement l'image de « self made man » que veut se donner Donald Trump.

Le président américain est la cible d'une enquête du service des impôts de l'Etat de New York, suite à des révélations du New York Times selon lesquelles il aurait reçu plus de 400 millions de dollars de ses parents, en grande partie grâce à des montages financiers lui ayant permis de contourner les impôts.

En se basant notamment sur des centaines de déclarations de revenus du père du président, Fred Trump, et de ses sociétés, le quotidien américain affirme que Donald Trump a bénéficié dès sa naissance, et comme ses quatre frères et soeurs, de l'argent issu de l'empire immobilier de son père. Au total, cela représenterait précisément 413 millions de dollars.

Une somme bien plus élevée que le million de dollars qu'a affirmé avoir reçu le président américain de la part de son père, et qui selon lui aurait suffi à construire sa fortune.

Les enfants Trump auraient ainsi reçu, à eux cinq, plus d'un milliard de dollars. Selon le taux d'imposition de 55% sur les héritages en vigueur à l'époque, ils auraient ainsi dû payer près de 550 millions de dollars. Mais selon le New York Times, ils n'auraient versé que 52,2 millions de dollars. 

La Maison Blanche a réagi en niant ces accusations, dénonçant « les attaques dallacieuses d'un New York Times défaillant ». 

 

Vous aimerez aussi

Etats-Unis Rongée par la culpabilité du survivant, une rescapée de la tuerie de Parkland s'est suicidée
De nombreux candidats sont déjà entrés dans la course à la présidence.
Etats-Unis Election présidentielle américaine 2020 : qui sont les candidats ?
Des étudiants en "Spring break", à Miami Beach (Floride) le 22 mars 2019 [RHONA WISE / AFP]
Etats-Unis La police de Miami se mobilise pour le «Spring break»

Ailleurs sur le web

Derniers articles