Emily Ratajkowski et Amy Schumer arrêtées lors d'une manifestation contre Brett Kavanaugh

Amy Schumer brandit le poing lors de son arrestation. [ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

La mannequin Emily Ratajkowski et la comédienne Amy Schumer ont été arrêtées jeudi, avec d'autres militants, lors d'une manifestation contre la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême. Ce dernier est accusé d'agression sexuelle par trois femmes. 

Les deux femmes faisaient partie des centaines de manifestants qui s'étaient rassemblés devant le Sénat à Washington. Sur des vidéos, on voit Amy Schumer brandir le poing alors qu'elle est escortée par des policiers. La police a annoncé avoir procédé à 302 arrestations au total.

Emily Ratajkowski a ensuite publié un message sur Twitter pour expliquer ce qui s'était passé. « Aujourd’hui, j’ai été arrêtée pour avoir protesté contre la nomination à la Cour suprême de Brett Kavanaugh, un homme accusé par plusieurs femmes d’agression sexuelle. Les hommes qui blessent les femmes ne doivent plus être mis en position de pouvoir », a-t-elle écrit.

Après la nomination de Brett Kavanaugh en tant que juge à la Cour Suprême, Christine Blasey Ford l'avait accusé de l'avoir agressée sexuellement lors d'une soirée alors qu'ils étaient au lycée. Des accusations niées par l'intéressé.

Christine Blasey Ford et Brett Kavanaugh ont depuis été tous deux entendus par une commission d'enquête du Sénat. Jeudi, cette dernière a commencé à étudier un rapport du FBI sur l'affaire. Le Sénat devrait ensuite se prononcer, dans les prochains jours, sur la nomination de Kavanaugh.

Vous aimerez aussi

L'irruption du phénomène "#MeToo" a contribué à une large prise de conscience en France des inégalités femmes/hommes, et notamment des violences conjugales, mais les progrès en la matière sont encore peu perceptibles, selon un sondage [Bertrand GUAY / AFP/Archives]
Société Les Français davantage sensibilisés aux inégalités femmes/hommes
Agression sexuelle «Je suis sortie en courant afin de lui échapper» : une actrice relance les accusations contre Luc Besson
Un défilé baptisé "Lingerie rocks" à Paris, le 20 janvier 2019 [Philippe LOPEZ / AFP]
mode La lingerie se porte façon rock'n'roll à Paris à l'ère de #Metoo

Ailleurs sur le web

Derniers articles