États-Unis : battue par son compagnon, une Brésilienne publie les photos sur Internet

Melissa Gentz, étudiante de 22 ans à l'Université de Floride du Sud. [Capture d'écran Instagram]

Une étudiante brésilienne de 22 ans a partagé sur les réseaux sociaux les photos de son visage après que son petit ami, Erick Bretz, un champion de motocross millionnaire, l’a frappée.

Les clichés de la jeune fille sont devenus viraux aux Brésil et ont été partagés par plusieurs personnalités brésiliennes. Melissa Gentz accuse son compagnon et compatriote, Erick Bretz, 25 ans, de l’avoir frappée et étranglée avec ses jambes car elle avait partagé des photos avec une veste, jugée trop courte, sur Instagram.

capture_decran_mgt.jpg

L’étudiante de l’Université de Floride du Sud a utilisé le même réseau social pour diffuser des images de son visage où les marques de coups sont visibles.

La victime était en couple depuis trois mois avec Erick Bretz. Issu d’une famille riche, le sportif serait devenu agressif après avoir commencé à prendre des médicaments contre l’insomnie, raconte la Brésilienne. Le 24 septembre, elle publie une photo de son visage et explique son état sur Instagram. 

Selon le rapport de police, dans la matinée du 23 septembre, une dispute a éclaté et Gentz aurait d'abord repoussé sa compagne. D'abord agressif verbalement, il est devenu violent physiquement. Après l’avoir jetée au sol, il lui a donné un coup de pied au visage avant de commencer à l’étrangler avec ses jambes. Balancée à travers la pièce, les cheveux arrachés par mèches, la victime est frappée au visage avec une bouteille par le champion de motocross. Ce coup provoque une longue coupure sur le front de l'étudiante. 

capture_decran_mentz.jpg

«Un homme qui te traite comme ça ne te respecte pas»

Le calvaire de la Brésilienne se poursuit et elle parvient à s’enfuir de l’appartement. Dans le hall de l'immeuble, un employé prévient la police et fait venir une ambulance pour transporter Melissa Gentz à l’hôpital.

Emprisonné à la prison du comté de Hillsbourough, Erick a été libéré le 25 septembre, contre une caution de 60.000 dollars. Il a dû laisser son passeport au bureau du shérif et il lui est également interdit de rentrer en contact avec son ancien petite amie. Bretz doit donc rester à l’écart du campus de l’université.

Après avoir partagé les photos de son visage, Melissa Gentz a aussi partagé des enregistrements audio qu’elle aurait enregistrés au moment des faits. Dans ceux-ci, son ancien compagnon demande notamment à Melissa d’accepter que l’homme ait «plus de pouvoir» que les femmes.  

«Jusqu'à ce qu'il m'attrape par les cheveux et me dise que je devais accepter ma réalité parce que j'étais la femme de la relation», a-t-elle partagé. «Un homme qui te traite comme ça ne te respecte pas et ne te voit pas comme un être humain. Il ne changera pas», a conclu Mélissa Gentz.

capture_decran_2mg.jpg

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles