Nikki Haley, ambassadrice américaine à l'ONU, a démissionné

L'ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies, Nikki Haley, qui possède un rang de ministre au sein du gouvernement américain, a présenté sa démission à Donald Trump mardi 9 octobre.

Le président s'est entretenu avec l'ambassadrice dans le bureau ovale, à 10h30 (16h30, heure française), avant de confirmer cette démission

«Elle a fait un travail fantastique» a déclaré Donald Trump, précisant qu'elle partirait «à la fin de l'année». «Elle m'a dit il y a environ six mois [...] qu'elle souhaitait faire une pause», a-t-il expliqué. 

Nikki Haley a quant à elle assuré qu'elle n'envisageait pas de se présenter à l'élection présidentielle de 2020, tandis que les ambitions qui lui sont prêtées font l'objet de nombreuses rumeurs. «Il est important de savoir quand il est temps de faire un pas de côté», a-t-elle déclaré, affirmant ne pas avoir de plan précis pour la suite de sa carrière. 

Âgée de 46 ans, elle était la première femme nommée par Donald Trump en novembre 2016. Nikki Haley était l'un des membres les plus populaires de l'administration. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles