Le pape compare l'avortement au recours à un «tueur à gages»

En plein débat sur la bioéthique en France, la petite phrase du pape François risque d'être commentée. Le souverain pontife s'est risqué mercredi à comparer la pratique de l'avortement au recours à un «tueur à gages».

«Se débarrasser d'un être humain, c'est comme avoir recours à un tueur à gages pour résoudre un problème», a-t-il martelé devant la foule dans une homélie consacrée au commandement biblique de «ne pas tuer».

«Interrompre une grossesse c'est comme éliminer quelqu'un. Est-il juste d'éliminer une vie humaine pour résoudre un problème?», a-t-il ajouté.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles