Elle voit un homme noir avec deux enfants blancs et appelle la police, alors que c’est le babysitter

«Tout ça parce que j'ai deux enfants assis à l'arrière qui ne me ressemblent pas... C'est fou», a déclaré Corey Lewis. [Capture Youtube]

Corey Lewis, un babysitter américain, était en train de finir de déjeuner dimanche, au Subway de Marietta, une ville de Géorgie, avec les deux enfants dont il avait la garde, lorsqu'il a été harcelé par une femme suspicieuse.

L’homme raconte que cette dernière l'a suivi puis a appelé la police, juste parce qu'il était noir et que les enfants étaient blancs. Elle s’est d’abord approchée de son véhicule pour lui pour demander «si les enfants allaient bien», a-t-il raconté à BuzzFeed.

«J'ai été pris au dépourvu et j'ai répondu : ‘Pourquoi n'iraient-ils pas bien ?’», a relaté Corey Lewis, expliquant qu'il lui avait assuré que les enfants allaient parfaitement bien. La femme a fait mine de partir, puis est revenue à la voiture. «Elle a ensuite demandé si la petite fille pouvait sortir de la voiture pour pouvoir lui demander si elle savait qui j'étais», a-t-il poursuivi. «Et j'ai dit non, elle s'est énervée et a menacé de noter ma plaque d'immatriculation et d'appeler les flics. J'ai dit d'accord et elle est partie».

«C'est fou, nous sommes en 2018»

Immortalisant la scène par le biais d’un Facebook Live, Corey Lewis a déclaré, consterné : «Tout ça parce que j'ai deux enfants assis à l'arrière qui ne me ressemblent pas... C'est fou. Nous sommes en 2018 et c'est ce à quoi je dois faire face. Je ne peux pas sortir avec deux enfants qui ne me ressemblent pas sans que cela soit bizarre».

L’affaire ne s’arrête pas là, puisque la femme a continué à «les traquer» tandis qu’ils partaient en voiture vers le domicile des enfants. «Elle a aussi tourné dans ma rue et s'est en quelque sorte arrêtée près d’un cul-de-sac, puis quelques minutes plus tard, le policier est arrivé et a commencé à me poser des questions», a-t-il déclaré à BuzzFeed News.

Un porte-parole du département de police du comté de Cobb a confirmé mardi soir qu'un de leurs agents avait interpellé Lewis dimanche après-midi en réponse à un appel concernant un «comportement suspect».

Alors que l'officier de police descendait de son véhicule pour lui demander «Quoi de neuf, mec», le babysitter a répondu : «Je suis suivi et harcelé, voilà ce qui se passe». Les enfants ont confirmé au policier qu’ils allaient bien.

Les parents consternés

Lors d'un entretien avec CBS 56, les parents des enfants ont expliqué qu’ils avaient été choqués après avoir reçu le coup de fil du policier qui cherchait à vérifier que Lewis était bien censé garder leurs enfants.

«J’ai dit ‘vous dites cela parce qu'il y a un homme afro-américain qui garde mes deux enfants blancs’, il a répondu, ‘Je suis désolé madame, c'est exactement ce que je dis’», a expliqué la mère des enfants.

Corey Lewis cherche toujours à savoir qui était cette femme, à obtenir le relevé des appels du 911 et à tenter de comprendre pourquoi elle a supposé que les enfants couraient un tel danger avec lui, au point qu’elle aille jusqu’à les suivre pendant près d'une heure.

Heureusement, a-t-il précisé, ses passagers sont restés calmes, bien qu’ayant été quelque peu secoués par la scène.

«Je travaille avec des enfants blancs tous les jours, et même si on entend toujours parler de ça, c'est toujours tellement démoralisant quand cela vous arrive», a déclaré le jeune homme. «Je suppose que le bon côté de la chose est que cela met en lumière un problème dont nous devons continuer à parler», a-t-il ajouté.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles