Deux souris femelles donnent naissance à des souriceaux

Grâce aux cellules-souches, deux parents de même sexe pourraient se reproduire. [PIERRE ANDRIEU / AFP]

Des chercheurs chinois ont réussi à faire se reproduire des souris femelles entre elles.

Cette étude, publiée dans la revue Cell Press, démontre donc que grâce aux cellules-souches, deux parents de même sexe pourraient se reproduire.

Leur démarche visait à répondre à cette interrogation : pourquoi les mammifères ont-ils obligatoirement recours à la reproduction sexuée contrairement aux reptiles, amphibiens et certains poissons ? Pour y répondre, les scientifiques ont manipulé des cellules-souches embryonnaires disposant d'un seul jeu de chromosomes (et non d'une paire).

Ces dernières ont ensuite été injectées dans des ovocytes provenant d'une autre souris (complétant ainsi les paires incomplètes pour obtenir le nombre de chromosomes nécessaire).

29 souris nées de deux femelles

L'utérus d'une autre souris a ensuite accueilli les embryons transplantés pour qu'ils puissent se développer jusqu'au terme. Sur les 210 embryons implantés, 29 souris nées de deux femelles sont nées en bonne santé, donnant naissance à des souriceaux à leur tour.

De leur côté, des chercheurs chinois ont tenté la même expérience en mêlant des chromosomes mâles avec des spermatozoïdes réimplantés dans un ovocyte sans noyau (qui contient les gènes femelles). Les embryons ainsi formés ont été également implantés dans un utérus de souris femelle et 12 souriceaux sont nés en bonne santé de deux pères génétiques. En revanche, ces derniers sont morts quarante-huit heures après leur naissance.

Ce type d'expérience amène à s'interroger sur une possible application aux humains.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles