Prise d'otage à la gare de Cologne : la police n'exclut pas un attentat

Sur Twitter, les forces de l'ordre demandent d'éviter les lieux. Et la gare est en cours d'évacuation selon plusieurs médias allemands.[Patrik STOLLARZ / AFP]

La police allemande a déclaré lundi soir ne pas exclure la piste d'un «attentat terroriste» après la prise d'otage survenue dans la gare de Cologne qui a fait trois blessés en plus de l'assaillant.

 

«L'enquête explore toutes les directions. Nous n'excluons pas non plus un attentat terroriste», a dit une responsable de la police de Cologne, Miriam Brauns, au cours d'une conférence de presse. «Il pourrait s'agir d'une tentative d'attentat que nous avons fait échouer», a précisé le responsable de la police judiciaire de Cologne, Klaus-Stephan Becker, évoquant la piste islamiste.

L'homme s'est réclamé de Daesh au cours de la prise d'otage. Un document d'identité concernant une personne née en Syrie en 1963 a notamment été retrouvé sur les lieux. Selon la police, il s'agit «très vraisemblablement» de la même personne.

Les enquêteurs ont expliqué que le détenteur de la carte d'identité, dont le permis de séjour en Allemagne était valable jusqu'en 2021, était bien connu des services de police pour divers délits depuis 2016 tels que des vols et des menaces.

Durant la prise d'otage, l'individu «a exigé la libération d'une Tunisienne» et également qu'une valise qu'il avait laissée un peu plus tôt dans un autre endroit «lui soit rendue», a dit la police.

Le déroulé des faits

La police avait annoncé avoir mis fin lundi à une prise d'otage dans dans une pharmacie, non loin de la Hauptbahnhof, l'une des principales gares ferroviaires de Cologne en Allemagne.

«L'auteur des faits est sous notre contrôle», avait indiqué la police locale sur son compte Twitter. «Il a été grièvement blessé lors de l'intervention et les secours sont en train d'essayer de le réanimer», avait-elle ajouté.

L'homme a d'abord jeté un cocktail molotov dans un établissement de restauration rapide situé dans une galerie marchande de la gare. Une personne a été blessée sur les lieux par la fumée dégagée par l'engin incendiaire et une autre, une adolescente de 14 ans, a subi des brûlures et a dû être hospitalisée. Ensuite, l'assaillant s'est rendu dans une pharmacie de cette gare et s'y est retranché en prenant en otage une femme.

Un porte-parole de la police avait déclaré que selon des témoins, l'homme avait «fait irruption dans une pharmacie et pris en otage cette femme».

Sur Twitter, les forces de l'ordre demandaient d'éviter les lieux. Plusieurs médias allemands annonçaient que la gare avait été évacuée et que la circulation ferroviaire avait été interrompue.

Un hebdomadaire allemand a, quant à lui, rapporté que des coups de feu avaient été tirés dans la gare. Une information qui n'a pour l'instant pas été confirmée par la police.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles