L'incroyable patrimoine de Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft

Paul Allen, co-fondateur de Microsoft La fortune de Paul Allen, décédé le lundi 15 octobre, était estimée à plus de 20 milliards de dollars. [OTTO GREULE JR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Paul Allen, co-fondateur du géant informatique Microsoft avec Bill Gates en 1975, est décédé lundi 15 octobre à 65 ans, des suites d'un cancer. Il laisse derrière lui un patrimoine immense, composé de yachts, d'équipes sportives ou encore d'une entreprise impliquée dans la conquête spatiale.

20,3 milliards de dollars, soit 17,5 milliards d'euros. Tel était le montant de la fortune de l'Américain Paul Allen, figure tutélaire de l'informatique. Durant toute sa vie, l'informaticien milliardaire a profité de son aisance financière pour investir dans de nombreuses activités, à travers sa société Vulcan, fondée en 1986, trois ans après son départ de Microsoft.

Des franchises sportives

Ce fils d'un bibliothécaire et d'une enseignante était notamment propriétaire de deux équipes de sport américaines. En 1988, il s'offre la franchise NBA des Portland Trail Blazers, puis en 1997 le club de football américain de sa ville, les Seattle Seahawks. Depuis 2009, il détenait aussi une petite partie de l'équipe de football des Seattle Sounders.

Un yacht de 126 mètres de long

Symbole de sa folie des grandeurs, il s'était fait construire en 2003 l'un des plus grands yachts du monde, l'Octopus et ses 126 mètres de long, qui lui a coûté la bagatelle de 254 millions de dollars (219 millions d'euros). Piscine, terrain de basket-ball, 41 suites, studio d'enregistrement, ce yacht représentait le comble du luxe.

Mais Paul Allen s'en servait également pour réaliser des explorations et des recherches scientifiques. C'est notamment avec ce yacht que le milliardaire a découvert en 2015 le Musashi, un navire japonais coulé en octobre 1944 par l’US Navy, jusqu’ici introuvable, au large des Philippines, en mer de Sibuyan.

à la conquête de l'espace

Autre preuve de son intérêt pour la science, le milliardaire a fondé au cours de sa vie deux instituts de recherche, l'un consacré à la neurologie (Allen Institute), l'autre à l'intelligence artificielle (Allen Institute for Brain Science).

Comme d'autres grands patrons milliardaires (Jeff Bezos, Elon Musk...), Paul Allen était féru de conquête spatiale. En 2011, il fonde l'entreprise Stratolaunch, qui a construit l'avion le plus grand du monde, destiné à lancer des fusées dans l'espace. L'engin est en train d'être testé dans le désert californien, avant un premier vol d'essai prévu en 2019.

Musées et cinéma

Le natif de Seattle a également largement investi dans le monde de la culture. Il est responsable de l'ouverture de deux musées, consacrés à Jimi Hendrix et la science-fiction, depuis fusionnés en Musée de la Pop Culture de Seattle. En 1997, il fonde Vulcan Productions, une société de production de films de cinéma.

La construction de cet empire ne l'a pas empêché d'être philanthrope. En 2010, il promet de léguer 50 % de sa fortune aux oeuvres caritatives, dans le sillage d'un appel d'un autre philanthrope célèbre, son ami Bill Gates. Avant sa mort, il était impliqué dans des initiatives relatives à la lutte contre le changement climatique, la santé mondiale ou encore la protection des animaux sauvages.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles