Des œillères pour employés de bureau

Le casque audio Wear Space Le casque audio Wear Space, de Panasonic, réduit la vision périphérique d'environ 60 %, soit juste de quoi voir l'écran d’ordinateur. [Panasonic]

Un studio de design de Panasonic a dévoilé début octobre un prototype de casque audio équipé d’œillères, comme pour les chevaux. Objectif : aider à la concentration au travail.

Adopté en masse au milieu du XXe siècle, l'open-space s'est imposé dans les entreprises du monde entier. Aujourd'hui, un salarié français sur cinq travaille dans un «espace de travail ouvert», selon une étude réalisée par l'institut CSA en 2017. Mais cela ne va pas sans quelques désagréments, comme les difficultés à se concentrer à cause du brouhaha ambiant.

Un groupe de designers rattaché au groupe japonais spécialisé dans l'électronique grand public Panasonic, appelé Futur Life Factory, pense avoir trouvé la solution. Celle-ci s'appelle Wear Space, et prend la forme d'un casque audio sans fil, disposant d’un système d’œillères faisant le tour de la tête du porteur.

«Recréer un espace personnel psychologique»

Le site internet de Panasonic le présente comme un objet permettant à son utilisateur de «recréer un espace personnel psychologique», afin de l'aider à mieux se concentrer. Il réduit la vision périphérique d'environ 60 %, soit juste de quoi voir l'écran d’ordinateur, et est équipé d'une technologie anti-bruit, pour ne rien entendre en plus de ne rien voir hormis ce qui est en face de soi.

«Lorsque quelqu'un porte le Wear Space, vous pouvez clairement voir que le porteur veut se concentrer. Nous pensons que c'est très important», a déclaré au quotidien japonais Japan Times Kang Hwayoung, membre de l'équipe qui a conçu le produit.

Une invention à 215 euros

L'invention a été présentée pour la première fois au festival South by Southwest d’Austin (Texas) en mars dernier. Elle est revenue sur le devant de la scène au début du mois d’octobre, lors d’une présentation aux médias à Tokyo, au Japon.

Pour financer le produit, une campagne de financement participatif a été récemment lancée sur la plateforme japonaise Green Funding. Wear Space est ainsi proposé en pré-commande à partir 28 000 yens, soit environ 215 euros. Le projet est pour l'heure financé à hauteur de près de 9,2 millions de yens (environ 70 000 euros), alors que l'objectif est d'atteindre 15 millions de yens, soit 115 000 euros environ, avant le 11 décembre. La livraison, possible qu'au Japon, est prévue pour août 2019.

À suivre aussi

Bon à savoir Quelle est l’origine du col de chemise ?
Deux salariés sur trois ont déjà eu l'impression qu'un collègue a regardé leur écran sans demander.
bureau Vie de bureau : l'open-space a de gros défauts
Le travail en open-space et l'utilisation excessive du smartphone favorisent les incivilités au sein de l'entreprise [Justin Sullivan / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives]
Étude Open space et smartphones favoriseraient les incivilités au travail

Ailleurs sur le web

Derniers articles